Autolib’ : bipolaire, elle se prend pour une voiture de collection

30 juillet 2017
38 Shares 580 Views

Comme possédée, une Autolib’ s’est incrustée aujourd’hui dans la 10ème Traversée de Paris estivale. Cet événement dédié aux voitures de collection et aux anciennes, a donc été le théâtre d’un phénomène étrange. Les voitures électriques du service Autolib’ seraient-elles victimes du syndrome de bipolarité ou rêvent-elles d’être aussi reconnues que nos belles voitures d’antan ? Il est évident que jamais une Autolib’ ne sera considérée comme une voiture de collection. Mettons donc la présence de cette voiture aujourd’hui dans Paris sur le compte de la folie.